• Home
  • Presse
  • Hugo Invernizzi, le basketteur qui monte (10/02/18)

Hugo Invernizzi, le basketteur qui monte (10/02/18)

Auteur de 19 points ce samedi lors du succès face au Portel (85-54), Hugo Invernizzi est l’un des joueurs de Nanterre en forme. Des prestations qui lui ont ouvert les portes de l’équipe de France de basket cette semaine.

Il reste à peine quelques secondes à jouer dans le quart-temps quand Pascal Donnadieu sort Hugo Invernizzi. Le public se met à scander son prénom. Ce n’est que la fin du… premier quart-temps, mais l’ailier reconverti intérieur a donné le ton de la soirée et permis à Nanterre de s’avancer sur le chemin du succès face au Portel (31-16, 10e puis 85-54 au final), ce samedi soir.

L’équipe de France : «Une belle récompense », selon Donnadieu

Appelé dans le groupe France le 1er février par Vincent Collet pour les prochains matchs de qualification en février pour la coupe de Monde 2019, le natif de Mulhouse (25 ans, 1,96 m) semble avoir retrouvé une belle confiance. Condition sine qua non pour un « serial shooteur » comme lui. « Je ne sais pas si on peut dire que cela m’a libéré car je restais sur deux matchs à 3 sur 16 à 3 points, sourit l’intéressé. Mais c’est vrai que cela allait mieux ce soir ». Après seulement 10 minutes de jeu, Invernizzi avait déjà marqué 11 points avec un impeccable 3 sur 3 à 3 points. Sa spécialité. Au bout du compte, il rendra une jolie copie avec 19 points, à 7 sur 8 aux tirs, 6 rebonds et 2 passes. De quoi en faire le MVP de la partie.

« Dans ces moments-là, tu as un sentiment de plénitude, une sensation de liberté. Quand on est en rythme, on a l’impression de ne pouvoir rien rater. » Même si sa sélection est aussi la conséquence des absences du shooteur Edwin Jackson et de la blessure de Louis Labeyrie, Invernizzi tapait à la porte bleue depuis quelque temps. « C’est une belle récompense pour lui, affirme son coach Pascal Donnadieu, par ailleurs adjoint de Collet en bleu. Hugo a toujours joué dans les sélections de jeunes (NDLR : en équipe de France A’ et lors de la préparation avec les A en 2016), il en était un leader. Avec Vincent on recherchait un vrai shooteur, un joueur capable de vraies séries et de faire exploser les défenses adverses. On sait qu’il peut le faire. Il a un shoot fiable. »

« Cette sélection n’était pas une obsession mais c’est gratifiant, c’est une opportunité et une récompense pour mon début de saison, même si je pense que je n’ai pas été pris au moment où j’étais le meilleur, affirme le vainqueur du concours à 3 points du All Star Game 2014. Je savais que si je jouais bien ça pouvait arriver.» Nanterre, qui compte déjà le néo-international Lahaou Konaté dans ses rangs, ne va pas s’en plaindre. «Je suis content pour eux mais s’ils sont pris, cela signifie qu’ils sont performants, savoure Donnadieu. C’est une belle expérience et ils en reviendront encore plus fort ».

LES QUARTS-TEMPS : 21-16, 19-9 ; 23-14, 12-15

Spectateurs : 2300.

Arbitres : MM. Difallah, Roux et Alouahabi.

Nanterre : Aminu (13 pts), Konate (12), Shuler (12), Schaffartzik (11), Invernizzi (19), puis Dadiet, Passave-Ducteil, Tchouaffé (6), Pansa (2), Wilson (10). Entr. : Donnadieu.

leave a comment